The wishlist name can't be left blank

Virebent

 Virebent

Virebent

La Manufacture Virebent à Puy-l'évêque dans le Lot a été fondée en 1924 par Henry Virebent, sa principale activité a été, jusqu'à la fin des années 60, la fabrication de porcelaine électro-technique.
En 1963, la Manufacture passe aux mains de son directeur, Jacques Paré qui travaille toujours à la fabrication de porcelaine industrielle avec son fils Philippe. Devant la baisse constante des commandes de ce type, Philippe Paré décide, dès 1967, d'imaginer et de créer une ligne de produits artistiques avec d'une part des services de vaisselle et d'autres part une collection de pièces décoratives. Pour ce faire, il fait appel à des designers et à des céramistes, qui se lancent, avec lui, dans l'aventure.
Les premiers seront Pierre Lèbe, Yves Mohy et René Bertoux. De ces associations vont naître des objets aux lignes pures et très contemporaines, qui vont être présentées au Salon des Ateliers d'Art. Toutes ces formes, ...résolument modernes, s'adaptent parfaitement à la porcelaine blanche.
Le succès est immédiat et la Manufacture rayonne en France et à l'International avec ses nouvelles collections.
Philippe Paré invite alors de nouveaux artistes à créer pour Virebent, comme François Gueneau, Benoît Montreau-Lohoff, Bernard Prigent, Jacques Buchholtz ou encore Xavier Féal et Claire Debril. Au fil du temps, la gamme s'accroît mais toujours avec un réel "esprit Virebent".
Peu à peu apparaissent des collections colorées, aux émaux subtils et vibrants, mis au point par les nombreuses recherches et passionnées du chef de fabrication, Claude Cases.
Ainsi si les formes sont données à la Manufacture par les artistes, tous les émaux sont crées intra muros. Seul Yves Mohy a réalisé l'émail manosque, utilisé essentiellement pour la vaisselle./


We can't find products matching the selection.